• Chapitre 25

    Chapitre 25

               Sauf que tout cela n'était qu'illusion dérisoire. Tout ces précieux moments allaient bientôt disparaître et moi aussi avec. Ma durée de vie était désormais limitée depuis l'accident de mon oncle qui lui avait causé la mort. Jamais je n'oublierais ces paroles prononcées, elles me rappelleront à chaque fois cette scène sanglante et que mon espérance de vie allait bientôt atteindre sa limite après tous ces accidents.

                 Je ne voulais pas m'attacher à quelque chose, j'étais même résignée à accepter ma mort ! Sauf qu'Hiro est devenu un être cher à mes yeux : j'étais tombée amoureuse de lui ... Il avait bouleversé toute ma vie entière. Il m'avait redonné goût à la vie grâce à son insouciance et à sa joie de vivre. Désormais, ma conviction de mourir avant disparu et avait laissé place à l'inquiétude de mourir seule et dans d'atroces souffrances.

                    Autrefois, j'avais la certitude que personne ne me pleurera mais désormais, je savais qu'il : cette personne, me pleurera et je ne voulais pas le faire souffrir encore plus à cause de moi. C'était un sentiment tout nouveau et étrange qui traversa mon cœur, on aurait dit qu'il suffoquait et qu'il pleurait à l'idée de penser à cette chose qui me faisait terriblement mal que j'aurai pu en mourir.

                   Toutes mes journées étaient les même : cours, devoirs, manger, dormir et ainsi de suite sauf que j'en avais marre de toute cette routine. Je décidai alors de quitter les cours et d'aller m'enfuir je ne sais où, quelques part où je serais tranquille, sans personne qui me dictera quoi faire et quoi dire. Je sortis alors de la classe et quittai le lycée. Je commençai à courir, en direction du fleuve puis ensuite j'entrai dans la forêt. Dans cette partie de la forêt, il y avait un ruisseau magnifique. Chaque rayon de soleil l'illuminait, je n'arrêtais de pleurer au-dessus. On entendit chaque larme tomber sur l'eau, chaque moment heureux touchait la terre froide de la forêt.

                 Le soleil était très haut dans le ciel avec ces nuages blancs immaculés de ses rayons de soleil dans ce profond océan bleu. Sauf que ce soleil brillant était désormais assombrit par toutes ces larmes qui n'arrêtaient pas de couler. Tout était autrefois noir, tout autour de moi sauf qu'un soleil était venu me rendre visite juste pendant un instant, mais que désormais il partira à tout jamais ...

                  A ce moment-là, le soleil était de nouveau venu me rendre visite et il m’enlaça tendrement de son étreinte sauf que tout cela n'était qu'un rêve pour moi. C'était impossible que tout cela puisse être réel mais je savais tout de même qu'une douce chaleur m'enlaçait. J'avais peur de me retourner et de ne rien apercevoir tout autour de moi, je tremblai de peur de le voir disparaître ... Il était devenu mon soleil mais il était caché par la mort.

                  Quelques minutes après, je décidai qu'il fallait désormais affronter la réalité et mes peurs en face. Étais-je folle ? Oui. Je l'étais. Je l'étais éperdument folle à lier ... J'étais éperdument folle amoureuse de lui ... Et je savais qu'un jour il disparaîtrait mystérieusement loin de moi comme il était arrivé ... J'avais enfin pris mon courage à deux mains et je me retournai. Sauf qu'à ce moment ... 

    ---------------------------------

    La suite samedi si je peux ! :)

    Comme promis des chapitres plus long maintenant. ;)

    Laissez des com's ! 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :