• Chapitre 25

    Chapitre 25

             Durant quelques minutes, il eut un grand silence. Il était perdu dans ses pensées je crois, il n'arrêtait pas de réfléchir et de me regarder droit dans les yeux. J'étais aussi de plus en plus perdue. Je ne savais plus si je devais le faire confiance encore une fois et croire en ce qu'il m'a dit ou bien me plus jamais le revoir et oublier complètement mes sentiments pour lui afin de ne plus souffrir encore une fois de plus.

              Il respira un grand coup et commença alors à me parler : "Je sais que ce que je vais te dire va te faire pleurer ou bien encore te rendre triste mais je dois te le dire... Je n'ai plus envie de te le cacher, je te l'ai caché depuis tellement longtemps que s'en ai devenu lassant et épuisant." Il fit une pause et me laissa digérer tout cela avant de continuer l'explication.

              Je le regardais et lui demandai de continuer ses explications. Akira continua son récit et je l'écoutai attentivement. Il dit alors : "Je t'ai rencontré pour la toute première fois lors de mes 5 ans dans un parc municipal et pas la dernière, tu chantais une chanson auprès des enfants du parc. Chaque jour, je venais te voir chanter et tous les jours, je me disais que tu ressemblais de plus en plus à un ange descendue du ciel."

              Il repris quelques secondes plus tard après. Akira me regarda soudainement et me dit : "Un jour, mes parents remarquèrent que tout les jours je me rendais au parc et comprirent ma raison aussi. Ils décidèrent alors d'aller voir tes parents et de discuter avec eux. Je décidai alors de les accompagner afin de te revoir de nouveau...

              ... Les grands commençaient à discuter entre eux et je savais déjà de quoi ils allaient parler entre eux puisque mes parents en ont discuté avec moi dans la voiture. Je les laissai entre eux et te rejoignais dans le jardin. Tu étais tellement gentille et douce avec moi, je me demandais comment tu pouvais être comme ça avec moi alors que tu ne me connaissais pas du tout."

              Il s'arrêta un instant et prononça quelques mots qui me fit perdre la tête. Ces mots étaient : "Mes parents sont venus voir les tiens afin de... De... C'est ce jour-ci que tes parents et les miens ont fait un mariage arrangé par ma faute.

    -Heu... Akira, je ne te comprends pas très bien..., lui répliquais-je étonnée.

    -Argh... Je ne sais pas trop comment te le dire... Depuis que je t'ai rencontré dans le parc pour la première fois de ma vie, je suis tombé éperdument amoureux de toi et... Et mes parents l'ont tout de suite compris. Mes parents veulent juste mon bonheur et ils ont demandé ce mariage afin de me rendre heureux puisque je suis amoureux de toi..."

               Je ne savais plus trop quoi répondre après cela. Je venais d'apprendre que ce mariage arrangé était de sa faute mais qu'il était aussi amoureux de moi pendant très longtemps. J'étais vraiment perdue... Quand tout à coup, Akira... Akira me prit dans ses bras et m'enlaça tendrement. Je voulais rester dans ses bras pour toujours mais je voulais aussi réfléchir à tout se qu'il venait de me dire toute seule. Je décidai alors de m'éloigner de lui et essayais de me libérer de son étreinte tellement chaleureuse.

    -----------------------------------------------

    Un secret révélé mais en cache-t-il encore un autre?!

    Ces paroles sont-ils vraiment vraies?! Ou bien joue-t-il encore la comédie?! 

    Laissez des com's! ^^


  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Février 2014 à 21:47

    Je pense qu'il est sincère U.U

    2
    Jeudi 6 Février 2014 à 11:14

    t'as raison

    3
    Jeudi 6 Février 2014 à 17:55

    Ah... Ah... Ta réponse sera bientôt vérifiable. ^.^

    4
    Jeudi 6 Février 2014 à 18:09

    moi aussi je pense qu'il est sincere, avec tout ce qu'il lui a caché, il etait tant qu'il lui deballe tout >w<

    5
    Jeudi 6 Février 2014 à 18:16

    Ah, Ah, surprise! XDD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :